Aptoide gagne un procès contre Google

Pour télécharger une application sur son terminal Android, vous pouvez l’installer à partir du Google Play store. Cependant, il existe d’autres stores qui permettent d’en installer également. Ainsi le directeur général du magasin d’application Aptoide, ayant remarqué en 2014 que Google abusait de son pouvoir pour user d’une concurrence déloyale contre son magasin, a décidé sans détour de porter plainte et a eu bien raison de le faire.

Aptoide un magasin très concurrentiel

Aptoide, le store portugais qui a vu le jour le 17 novembre 2009, compte aujourd’hui plus de 250 millions d’utilisateurs avec un nombre de téléchargements supérieur à 6 milliards. Elle contient plus de 800.000 applications et propose des applications gratuites qui sont par contre payants sur le Play Store de Google. Il occupe également un marché important en chine qui est connu pour être un pays extrêmement protecteur en matière d’applications.

Aptoide contre Google

Google, le géant de la Silicon Valley qui détient le monopole de la vente des mobiles Android dans le monde entier, aurait vendu en 2017 plus de 1.2 milliards de smartphones selon Gartner. Son application de téléchargement quant à lui est mis en concurrence sévère par Aptoide, le magasin d’application portugais.

Aptoide porte plainte contre Google

Paulo Trezentos, le directeur général d’Aptoide a porté plainte auprès de la Commission européenne contre Google en 2014. Il a remarqué en effet que l’application Google protect, du géant Américain, obligeait les utilisateurs à désinstaller ses applications car ayant détecté des malwares(virus). De plus Google aurait supprimer Aptoide de son magasin sans aucune raison valable. Tout ceci montre bien évidemment que Google abuse de sa position dominante sur le marché des applications Android.

Google perd la partie de bras de fer

La Commission européenne donne raison au magasin portugais. Elle ordonne à Google de cesser immédiatement ces pratiques qui relèvent de la concurrence déloyale et de mettre la différence entre le système Android et les services qui l’utilisent. Cette décision du tribunal est applicable dans exactement 82 pays. Google écope alors d’une amende de 4.34 milliards d’euros en dommage causé au géant Portugais permettant ainsi à Paulo Trezentos de gagner la partie.

Google, le petit bijou de Mountain view s’est vu désarmée par la Commission européenne face au magasin d’application Aptoide. Tout ceci permet de prouver aux nouvelles start-ups désireuses de se lancer sur un marché très concurrentiel que n’importe quelle start-up négligée ou piétinée par un géant peut tout à fait obtenir gain de cause.