Vente de produits cosmétiques : créer son e-boutique

Le marché de la vente de cosmétiques est très concurrentiel. Ces produits s’écoulent massivement sur la majorité des canaux, qu’il s’agisse de vente physique ou en ligne. Pour vous démarquer, pensez à un positionnement pertinent tout en apportant un concept innovant à votre offre. Optez notamment pour une e-boutique de vente de produits cosmétiques. 

Comment vendre des cosmétiques sur Internet ?

Internet ?
Par YuriyZhuravov / Shutterstock

Si vous souhaitez vous lancer dans la vente de produits cosmétiques, vous devrez remplir les conditions suivantes. 

Pour obtenir un statut, vous devez fournir une preuve de dépôt de capital dans une banque française. Vous avez la possibilité de choisir d’ouvrir un compte pro en ligne pour une gestion dématérialisée et surtout pour éviter les allées et venues en agence. Elles sont généralement assez réactives et vous fournissent rapidement cette preuve après le dépôt. Vous pouvez ensuite procéder à la création de votre société.

Détaillant, grossiste, dropshipping ou marketplace ? Quel type d’e-boutique avez-vous en tête ? Les deux premières options impliqueront non seulement une gestion des stocks, mais aussi de trouver des fonds pour son entreprise. Si vous vous contentez d’une plateforme de mise en relation, votre investissement de départ sera moins lourd. Votre offre sera toutefois dépendante des marques que vous aurez démarchées et convaincues.

Réfléchissez également aux solutions de paiements que vous proposerez, ainsi qu’au traitement fiscal de votre e-boutique. Ce dernier dépendra de la personne qui aura créé votre site : vous-même ou un prestataire.

Une fois votre business model bien défini, vous pouvez lancer la création de votre site de vente de produits cosmétiques. Si vous ne souhaitez pas rejoindre une plateforme de vente, deux solutions s’offrent à vous : 

  • Louer une solution d’e-commerce « clé en main » ou « SaaS » ;
  • Créer votre propre site web de vente en ligne.

L’étape suivante est l’enregistrement à la CNIL. Notez que vous avez l’obligation de faire apparaître certaines informations sur votre site. Il s’agit des mentions légales pour votre e-commerce. Parmi celles-ci figurent notamment le nom du responsable de la publication, vos données de contact et certains éléments de votre statut. Comme il s’agit d’une plateforme de vente en ligne, les conditions générales de vente devront aussi être mentionnées. Elles renseignent vos utilisateurs sur les prix, les conditions de livraison, de paiement, etc.

Quelle banque choisir pour son e-commerce ?

Quelle banque choisir pour son e-commerce ?
Par Viktoria Kurpas / Shutterstock

Les banques traditionnelles tout comme leurs versions en ligne proposent des comptes professionnels pour les entreprises. 

Vous souhaitez une relation de proximité avec votre conseiller ? Vous préférez les rendez-vous physiques et le contact humain ? Tournez-vous vers une banque traditionnelle et une agence près de vous. La plupart des établissements bancaires classiques proposent également leurs services en ligne. C’est la solution idéale si vous avez besoin de rencontrer votre conseiller de manière ponctuelle. Notez toutefois que ces établissements ne sont pas encore habitués à la vente en ligne et à ses problématiques. 

Vous n’avez pas besoin de voir votre conseiller en personne ? Les services d’une banque dématérialisée vous conviennent ? La banque 100% en ligne vous siéra davantage. Pour savoir quelle enseigne choisir, nous vous conseillons de vous concentrer sur les critères suivants : 

  • Leur sécurisation ;
  • La nationalité du RIB ;
  • La gestion des transactions ;
  • Les plafonnements des dépenses ;
  • Le type de carte bancaire ;
  • La tarification et les différents frais (dont cachés) ;
  • La réactivité de la banque et ;
  • La qualité de son service client.

Nous vous recommandons aussi de consulter les avis des autres entrepreneurs et de vous renseigner sur leur expérience avec les banques que vous aurez retenues. Pensez à comparer plusieurs établissements et prenez le temps de bien étudier leurs offres. Choisissez la banque qui vous apportera un support adapté tout au long de la vie de votre entreprise de vente de produits cosmétiques. Vous devez parer à toute éventualité. Succès retentissant, démarrage difficile, problèmes financiers… elle devra être en mesure de vous accompagner en toutes circonstances.

Image de couverture par Orawan Pattarawimonchai / Shutterstock