Quels sont les métiers du marketing digital ?

Le marketing digital s’est rapidement développé face à des consommateurs de plus en plus connectés. En effet, les entreprises devaient trouver de nouvelles solutions pour couvrir en totalité le cycle de vie client. Cette situation a ainsi mené à la création d’une grande diversité d’emplois. Ces nouveaux métiers s’appuient sur la maîtrise des outils numériques et des stratégies marketing associées.

Les métiers du marketing digital : quels sont-ils ?

La fonction de Chief digital officer s’impose comme le métier du marketing digital incontournable dans le cadre d’une mutation numérique. Le CDO est effectivement chargé d’accompagner et d’optimiser la transition digitale de l’entreprise. Pour ce faire, il peut notamment implémenter de nouveaux outils pour améliorer l’efficacité des équipes et des processus. En fonction de votre profil, une formation certifiante en marketing digital vous permet d’occuper le poste de :

  • Directeur marketing digital ;
  • Head of media ;
  • Content manager ;
  • Content strategist ;
  • Brand content manager ;
  • Product Owner ;
  • SEO strategist ;
  • SEO manager ;
  • Rédacteur web ;
  • Community manager ;
  • Social media manager ;
  • Traffic manager ;
  • Responsable acquisition ;
  • Designer-graphiste ;
  • UX Designer ;
  • Customer success manager ;
  • Growth hacker ;
  • Digital learning manager ;
  • Data scientist…

Les métiers impliquant des produits sont particulièrement intéressants en raison de leur nature pluridisciplinaire. En général, ils interviennent avant, pendant et après la mise en ligne de nouveautés. Ces fonctions amènent également à participer aux campagnes de communication sur les produits. D’ailleurs, les équipes de marketing digital et de communication travaillent souvent en étroite collaboration.

Les métiers du marketing digital : quels sont-ils ?
Source : shutterstock.com

Quels sont ceux qui rapportent le plus ?

Les niveaux de responsabilité et d’expérience déterminent le métier du marketing digital qui rapporte le plus. Avec 10 ans d’expérience, un directeur marketing digital peut, par exemple, toucher entre 90 et 130 000 euros par an, contre : 

  • 80 à 130 000 euros pour un Head of media ;
  • 70 à 120 000 euros pour un Social media manager ;
  • 90 à 110 000 euros pour un Product owner ;
  • 75 à 100 000 euros pour un Responsable acquisition. 

Ces salaires renvoient à des postes permanents. À l’inverse, un Responsable de la transformation digitale touche rarement au-delà de 65 000 euros annuels. Ce chiffre s’explique notamment par le caractère provisoire de sa fonction, limitant les effets de l’ancienneté. Une fois la mutation digitale terminée, l’expert devra être réaffecté à des missions liées au cœur d’activité de l’entreprise. Le salaire semble donc plafonné par rapport aux autres postes à responsabilité.

Les rémunérations sont, en revanche, très variées pour les emplois à temps partiel en marketing digital. À titre indicatif, un expert SEO peut gagner environ 25 euros par heure, contre 20 euros pour un superviseur mail, 18 euros pour un blogueur et 16 euros pour un community manager. Ces salaires horaires varient également en fonction du statut du professionnel (salarié, indépendant, intérimaire…). 

Quelle formation faut-il suivre ?

Aujourd’hui, il existe une grande diversité d’écoles et de programmes de formations permettant d’exercer un métier du marketing digital. Le parcours le plus courant consiste à préparer un master en marketing en centre spécialisé ou à l’université. Au cours de la dernière année, les étudiants peuvent généralement se spécialiser dans le digital. 

Les qualifications avec mention marketing digital s’obtiennent entre autres dans les écoles de commerce ou d’ingénieur. Cela dit, il existe désormais des centres dédiés aux métiers du digital. Ces formations permettent de décrocher différents diplômes, du BTS au M2 en marketing digital. Les candidats peuvent par ailleurs se spécialiser dans un domaine en particulier dès la 3e année d’étude.

Quelle formation faut-il suivre ?
Source : shutterstock.com

D’autre part, certaines formations certifiantes sont actuellement éligibles au CPF (compte personnel de formation) et aux financements de Pôle Emploi. Ces dispositifs permettent de financer le renforcement des compétences ou la reconversion des salariés et des demandeurs d’emploi. Enfin, il est aussi possible de décrocher une certification Google marketing grâce aux ateliers numériques du géant du web.

Article en relation
Les derniers posts

Flex office : une nouvelle alternative au télétravail

Le monde du travail a beaucoup évolué depuis la crise pandémique du Covid-19, forçant les employés et les directions à trouver des alternatives hybrides....

Ordinateur portable : quelle configuration privilégier pour la mobilité et l’autonomie ?

Dans le monde hyperconnecté d'aujourd'hui, l'ordinateur portable est devenu un compagnon indispensable, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Avec l'évolution des modes...

Acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS : quelle marque choisir ?

Vous hésitez entre acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS ? Plusieurs critères peuvent vous aider à faire votre choix. Les deux marques sont...