Aujourd’hui, les clés USB font partie des objets du quotidien pour le grand public. Toutefois, ces périphériques de stockage ne suffisent plus à partir d’un certain seuil. Vous avez ainsi besoin d’un disque dur externe pour enregistrer des données avec un volume plus conséquent. Vous devrez par ailleurs choisir votre équipement en fonction de l’usage envisagé.

Comment bien choisir son disque dur externe ?

Comment bien choisir son disque dur externe ?
Photo by benjamin lehman on Unsplash

Avant de choisir un disque dur externe, vous devez tenir compte de vos besoins et des spécificités du dispositif. Vous pourrez ainsi trouver le support adéquat pour stocker ou encore transporter vos données. Il peut s’agir de documents textes, de tableaux ou encore de fichiers multimédias. 

En général, un disque dur externe n’est utile qu’à partir de 16 Go, voire 32 Go. Ces valeurs correspondent aux capacités maximales des clés USB disponibles sur le marché. Ces solutions de stockage peuvent être classées en plusieurs catégories selon divers critères (mémoire flash ou disque, connectique, etc.). 

Néanmoins, vous avez surtout besoin de retenir la différence entre les disques SSD, les disques durs HDD et les disques durs multimédias. À brancher sur un port HDMI, ces derniers ont été prévus pour enregistrer des photos, vidéos, etc. De ce fait, ces espaces de stockages disposent d’une grande capacité et sont compatibles avec les appareils multimédias. 

Quel disque dur externe choisir pour une sauvegarde sur PC ?

Quel disque dur externe choisir pour une sauvegarde sur PC ?
Photo by Jakob Owens on Unsplash

Pour une sauvegarde sur PC, il est vivement recommandé de choisir un disque dur externe performant, résistant et sécurisé. Vous pourrez ainsi conserver vos données en toute sérénité. D’ailleurs, l’opération devient inutile si le support choisi n’est pas fiable. 

Quoi qu’il en soit, ces différents critères sont remplis par les disques durs de type SSD (Solid-State Drive). Ces dispositifs utilisent une mémoire flash, contrairement au disque dur traditionnel. De ce fait, ils sont plus rapides et moins sensibles aux chocs. De plus, certains modèles disposent désormais d’un système de chiffrement intégré. 

Toutefois, ces qualités ont un prix. Vous devrez donc prévoir un budget plus élevé par rapport à un HDD (Hard Disk Drive), pour les mêmes capacités. Par ailleurs, les SSD ne sont pas infaillibles pour autant. Ils restent vulnérables à l’humidité et aux grandes variations de température, comme tout autre dispositif électronique. 

Quelle est la bonne capacité pour un disque dur externe ?

Quelle est la bonne capacité pour un disque dur externe ?
Photo by Vincent Botta on Unsplash

En général, l’usage prévu dicte la capacité de stockage nécessaire. Ce critère variera significativement, si vous pensez utiliser le disque dur externe pour une sauvegarde ou un transport de données. Vous devez aussi prendre en considération la nature des informations à enregistrer. Que vous ayez un PC ou un Mac, seule la connectivité changera. À moins que vous envisagiez un disque dur wifi.

Concrètement, privilégiez des disques de 1 To (1 000 Go) et plus pour des contenus multimédias. Ce type de fichiers a en effet tendance à être volumineux. Les disques durs multimédias peuvent d’ailleurs stocker jusqu’à 3 To. En revanche, vous pouvez envisager une capacité inférieure à 500 Go pour d’autres usages excluant les vidéos. En tout cas, ne prenez pas les premiers choix.

Enfin, sur une sauvegarde, multipliez par deux le volume de données à enregistrer pour choisir votre disque dur externe. Ainsi, vous aurez plus d’espace à l’avenir. Vous pouvez également prendre un disque ayant deux fois la capacité de stockage de votre ordinateur. Cependant, cette décision sera forcément plus onéreuse. 

Quelle est la durée de vie d’un disque dur externe ?

Quelle est la durée de vie d'un disque dur externe ?
Source : Nor Gal / Shutterstock.com

Un disque dur externe affiche une durée de vie de 5 à 7 ans en moyenne. Vous devez par ailleurs prendre soin de votre matériel pour atteindre cette longévité. Concrètement, protégez le périphérique de la poussière, de l’humidité, de la chaleur ainsi que des chocs physiques et thermiques pour garantir un stockage de données.

Ces précautions sont d’autant plus indispensables sur les HDD qui sont équipés de disques physiques. Cela dit, les SSD ne doivent pas être soumis à des conditions extrêmes pour autant. Il reste toutefois difficile d’anticiper l’apparition des pannes, dans les deux cas. 

Les HDD se révèlent néanmoins plus intéressants, si vous savez comment réparer un disque dur endommagé. Certaines manipulations sont en effet envisageables sur leurs composantes mécaniques. En revanche, les interventions physiques sont plus compliquées, voire impossibles, sur la mémoire flash des SSD.

D'autres actualités :