Comment se désengager d’un forfait mobile ?

Comme tout autre abonnement, un forfait mobile peut toujours être résilié. La formule choisie dictera cependant les modalités de rupture du contrat. Dans le cas d’une offre avec engagement, vous devrez notamment payer des frais de résiliation. Ce montant se calcule en fonction du nombre de mois restant jusqu’à la fin du contrat. Vous êtes, en revanche, libre de résilier à tout moment avec un forfait sans engagement

Comment résilier son forfait mobile ?

Pour résilier un forfait mobile, la procédure dépend foncièrement du type de formule souscrit. Elle est particulièrement simple, si vous ne souhaitez pas conserver votre numéro sur une offre sans engagement. Dans ce cas, il suffit d’adresser à l’opérateur une lettre de résiliation recommandée avec accusé de réception (AR). Votre requête sera ensuite traitée dans les 10 jours suivant la réception du courrier. 

Ainsi, une résiliation ne nécessite pas forcément de se désengager d’un forfait mobile. De plus, les opérateurs offrent désormais un large choix de formules sans engagement. C’est notamment le cas de RED by SFR avec sa gamme de forfaits mobiles sans engagement. Ces offres vous permettent de profiter du réseau SFR (4G et 5G) et d’adopter l’enveloppe data correspondant à vos besoins. N’hésitez pas à suivre ce lien pour en savoir davantage

Si vous souhaitez changer d’opérateur et garder votre numéro, vous pouvez confier la résiliation de l’ancien forfait à votre nouvel interlocuteur. Ce dernier se chargera alors de résilier votre contrat et de transférer votre numéro sur son réseau. Pour recourir à la portabilité de votre ligne, vous devez seulement appeler le 3179 afin d’obtenir votre RIO (relevé d’identité opérateur). Il suffit ensuite de l’indiquer à votre nouvel opérateur. L’opération est gratuite d’une offre sans engagement à une autre. 

Il faudra en revanche payer des frais de résiliation pour pouvoir se désengager d’un forfait mobile. À la base, le coût de l’opération est censé correspondre au montant de l’abonnement jusqu’à la fin de la période d’engagement. L’opérateur cherche ainsi à compenser le manque à gagner causé par la rupture du contrat. La loi Chatel aide néanmoins à réduire ces frais en fonction de la durée restante de l’engagement. Pour la procédure, la résiliation s’effectue aussi par courrier recommandé avec AR.

Comment résilier son forfait mobile ?
Source : shutterstock.com

Pourquoi opter pour un forfait mobile sans engagement ?

La liberté représente le principal atout d’un forfait mobile sans engagement. En effet, vous avez la possibilité de changer de formule ou d’opérateur à tout moment, sans frais et sans justification. Vous devez seulement informer le fournisseur de services de votre intention de résilier à travers une lettre recommandée avec AR. L’entreprise dispose ensuite de dix jours pour répondre à votre demande. Par ailleurs, le transfert de la ligne est totalement gratuit et nettement facilité avec ce type d’offre. 

À l’inverse, la conservation du numéro peut s’avérer compliquée et onéreuse pour un abonné décidant de se désengager d’un forfait mobile. La démarche est la même concernant le préavis de dix jours, la résiliation et le RIO. Cependant, il faudra cette fois-ci s’acquitter de pénalités financières en raison du non-respect de l’engagement de durée. Ces frais de résiliation sont souvent dissuasifs pour les consommateurs. Ils consistent concrètement à payer un abonnement pour un service abandonné. 

Si vous résiliez durant la première année, vous devrez régler intégralement votre abonnement pour la durée restante jusqu’à la date anniversaire du contrat. Vous pourrez ensuite bénéficier des apports de la loi Chatel à partir du 13e mois sur un engagement de 24 mois. Au-delà du 12e mois, vous n’aurez plus qu’à payer 25 % du montant de l’abonnement pour chaque mois restant. 

Par exemple, vous souhaitez résilier un forfait à 40 euros mensuels au bout de 8 mois, malgré un engagement de 24 mois. Vous devrez alors finir de payer l’abonnement de la première année (soit 40 euros sur 4 mois) et régler 25 % du montant dû pour la seconde année (soit 10 euros sur 12 mois). Le coût de la résiliation s’élève donc à 280 euros. En somme, il vaut mieux opter pour un forfait mobile sans engagement. 

Pourquoi opter pour un forfait mobile sans engagement ?
Source : shutterstock.com

De plus, ce type d’offre vous accorde plus de latitude pour l’achat de votre téléphone. Le choix est effectivement assez restreint sur un forfait mobile avec engagement. De plus, les appareils reviennent finalement plus chers avec les intérêts. La souscription d’une offre sans engagement permet par exemple d’opter pour un smartphone reconditionné ou un appareil de seconde main. Dans les deux cas, vous réussirez à faire des économies significatives par rapport aux forfaits subventionnés. 

Article en relation
Les derniers posts

10 conseils pour économiser de l’argent lors de vos déménagements : de l’emballage au transport

Déménager peut être une expérience excitante, mais cela peut aussi être coûteux si vous n'êtes pas bien préparé. Heureusement, il existe plusieurs moyens de...

Maîtriser la commande pushd sur Linux : astuces et applications

Travailler avec des fichiers et des répertoires est une tâche quotidienne pour de nombreux utilisateurs de Linux. Alors que plusieurs outils graphiques facilitent cette...

Comprendre Ko-fi et ses avantages pour les créateurs en ligne

Ko-fi est une plateforme de financement participatif qui permet aux créateurs de contenu, artistes et autres passionnés d'obtenir des dons de leurs fans ou...