Quelles sont les débouchés des études en finance en Belgique ?

La finance attire beaucoup d’étudiants. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Un salaire attractif, auquel peuvent venir s’ajouter des primes et d’autres avantages, en fait partie. Il en va de même de la forte employabilité dans ce secteur. Étant donné que la finance joue un rôle majeur dans la richesse d’un pays, elle recrute continuellement. Découvrez les débouchés des études en finance en Belgique.

Zoom sur les débouchés des études en finance

Il existe de nombreux débouchés des études en Finance en Belgique. En voici quelques-uns particulièrement intéressants.

Directeur administratif et financier

Le directeur administratif et financier (DAF) a pour rôle d’assurer l’équilibre financier d’une entreprise. Il collabore avec la direction générale pour définir une stratégie financière et administrative efficace. L’élaboration et la mise en place de solutions de gestion pour développer son entreprise figurent parmi ses principales tâches. Il est aussi chargé de veiller à la bonne gestion de la trésorerie.

Directeur administratif et financier
Source : shutterstock.com

Il incombe par ailleurs au DAF d’établir le plan de financement annuel à partir des bilans, des budgets prévisionnels et des analyses fournis par le service comptabilité de l’entreprise. Un tel poste est généralement à pourvoir dans les banques et les compagnies d’assurances ainsi que dans les grandes structures industrielles et commerciales.

Pour devenir DAF, il est nécessaire de disposer d’un diplôme de niveau Bac+5 minimum, comme un MBA (Master of Business Administration) Finance, un master en gestion financière ou un master en ingénierie d’affaires. Il s’avère judicieux de suivre des cours particuliers de finance pour optimiser ses chances de décrocher ce type de diplôme.

Analyste en investissement

Le métier d’analyste en investissement est moins connu par rapport à d’autres débouchés des études en Finance en Belgique. Pourtant, il est très enrichissant. L’analyste en investissement a pour rôle d’évaluer l’intérêt des investissements de l’entreprise ou des clients pour lesquels il travaille. En réalité, il en existe deux types :

  • L’analyste en investissement immobilier. Son activité tourne principalement autour de la gestion de portefeuilles immobiliers pour le compte de tiers. Il identifie les meilleures opportunités immobilières et modélise des stratégies d’investissement ;
  • L’analyste financier. Ce dernier est notamment chargé d’évaluer la rentabilité d’une entreprise. Pouvant aussi surveiller la santé financière et la croissance de sociétés cotées en bourse, il est incontournable pour les traders et les gérants de portefeuille.

Pour prétendre à un poste d’analyste en investissement, il est nécessaire d’avoir suivi des études poussées en finance. Les recruteurs privilégient les candidats qui détiennent un diplôme de niveau Bac+5 et plus.

Analyste de crédit

La mission d’un analyste de crédit consiste essentiellement à évaluer la capacité et les garanties de remboursement d’un particulier ou d’une entreprise qui souhaite obtenir un prêt. Pour ce faire, il doit étudier scrupuleusement la situation financière du demandeur. S’il s’agit d’une entreprise, il analysera ses forces, ses faiblesses, ses comptes, les risques auxquels elle est exposée, etc. L’objectif est de vérifier sa solvabilité. Une fois celle-ci déterminée, il fixera les conditions du contrat.

Pour exercer en tant qu’analyste de crédit, il est indispensable d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 en banque ou en finance : master CCA (comptabilité contrôle audit), master finance, master droit bancaire et financier, etc. Ce professionnel a la possibilité d’évoluer vers la gestion de clientèle d’entreprise. Il peut également devenir responsable du service risque et engagement.

Analyste de crédit
Source : shutterstock.com

Gestionnaire de patrimoine

La gestion de patrimoine figure parmi les meilleurs débouchés des études en Finance en Belgique. Fournissant des conseils concernant les placements financiers ou immobiliers adaptés au profil d’un investisseur et permettant de faire fructifier l’argent de ce dernier, les gestionnaires de patrimoine sont très sollicités. Ils sont aussi constamment à la recherche de solutions concrètes pour optimiser le patrimoine de leurs clients.

Le gestionnaire de patrimoine doit disposer des connaissances dans divers domaines (économie, fiscalité, droit, immobilier, etc.). C’est pourquoi il est primordial d’avoir un diplôme de niveau Bac+5 minimum pour exercer ce métier. Un master finance, un master gestion de patrimoine ou encore un master MBFA (monnaie, banque, finance, assurance) sont quelques exemples de cursus permettant d’y accéder.

Le diplôme belge est-il valable en France ?

Il est parfaitement possible de travailler dans la finance en France avec un diplôme belge. Pour cela, il est toutefois nécessaire de demander une attestation de reconnaissance du diplôme étranger, aussi appelée attestation de comparabilité. La démarche s’effectue sur le site internet du Centre ENIC-NARIC France.

Pour obtenir la reconnaissance d’un diplôme belge, il peut être nécessaire de le faire légaliser ou d’en obtenir une description. Au cas où sa traduction serait exigée, le recours à un traducteur assermenté est obligatoire. Le demandeur recevra une attestation de comparabilité par mail une fois son diplômé examiné.

Article en relation
Les derniers posts

5 solutions pour vous divertir sainement en ligne en 2024

À l'ère du numérique, les solutions de divertissement en ligne sont plus variées que jamais. Pourtant, il est de rigueur de choisir des activités...

Les 10 crypto-monnaies les plus importantes du marché et leurs usages

La technologie derrière les crypto-monnaies permet qu’on puisse les utiliser comme moyen de paiement sans frontières. Mais ce n’est pas le seul usage de...

Découvrir les assertions en Python dit assert

Les assertions en Python sont un outil puissant pour le développement et le débogage de logiciels, souvent sous-utilisé par les débutants en raison de...