Trois couches forment le Web. La première concerne celui de surface qui est l’Internet classique utilisé par tous. Le second dénommé « le deep web » est constitué des sites introuvables via un moteur de recherche habituel. Et le troisième concerne le côté sombre d’Internet appelé « Darknet » et qui est réservé à quelques internautes.

En quoi consiste le Darknet ?

En quoi consiste le Darknet ?
Photo de @nina_p_v via twenty20.com

Darknet est une partie du Web qui s’utilise différemment par rapport à Google Chrome, Firefox ou Yahoo. Ces moteurs de recherches habituels n’ont en effet pas accès aux pages et sites internet cryptés.

Auparavant, Darknet permettait aux internautes de s’exprimer librement et aux policiers de mener leurs enquêtes. Il a permis par exemple aux opposants en Chine d’exprimer leur opinion suite aux censures imposées par les dirigeants de l’époque. Actuellement, étant sans limite et non réglementé, son usage s’est déformé le rendant ainsi dangereux pour les utilisateurs.

En permettant l’anonymat, la démocratisation de Darknet a favorisé les abus provenant des utilisateurs via des contenus illicites, des visées criminelles, etc. Des sites pédopornographiques, des ventes illicites d’armes ou de drogue, et bien d’autres activités malsaines y sont désormais accessibles. Le Darkweb est par conséquent devenu un espace d’échange entre des personnes qui veulent garder une certaine liberté d’action sur la Toile.

Comment aller sur le Darknet ?

Comment aller sur le Darknet ?

La manière la plus courante d’accéder aux sites de Darknet consiste à utiliser le navigateur Tor. Il faut pour cela télécharger la version la plus récente sur son site officiel. Grâce aux nœuds qui constituent une adresse IP chiffrée, les utilisateurs peuvent accéder librement au Darkweb sans être identifié.

L’idéal est de se connecter via un ordinateur récent avec une bonne connexion internet et un antivirus puissant pour optimiser l’utilisation de cette application. Ajouté à cela, l’usage d’un VPN rapide est également conseillé pour un accès sécurisé. Cet outil doit pour cela être compatible avec Tor et sans fuites DNS.

Ainsi pour éviter de voir les registres de son activité dévoilés, il faut d’abord accéder au VPN avant d’ouvrir le navigateur Tor.

Est-ce illégal d’aller sur le Darknet ?

Est-ce illégal d’aller sur le Darknet ?
Photo de @andreyyalansky19 via twenty20.com

Il faut noter que Darknet en soi n’est pas illégal, c’est toutefois l’objectif de son usage qui peut causer problème.  Surtout en cas d’activités illicites, notamment les marchés noirs. Cet Internet caché est néanmoins très dangereux et demande beaucoup de vigilance dans la mesure où aucune surveillance ni limite ne lui est octroyée.

Actuellement, le seul fait de se connecter avec Tor browser est susceptible de créer la suspicion des autorités publiques. L’utilisation de ce logiciel attire en effet la curiosité des forces de l’ordre vu le nombre d’activités louches apparaissant dans ses sites.

D'autres actualités :