Le Fongecif a été rebaptisé Transition pro depuis la dernière réforme en la matière. En effet, le CIF a récemment été remplacé par le CPF-TP (compte personnel de formation et de transition professionnelle). L’objectif du dispositif reste néanmoins le même, à savoir favoriser l’enrichissement de compétence des salariés. De cette manière, ils pourront choisir librement leur avenir professionnel.

Comment se passe un Fongecif ?

Comment se passe un Fongecif ?
Photo by Startup Stock Photos from Pexels

Il est important de mesurer les enjeux pour comprendre comment fonctionne le Fongecif (fonds de gestion des congés individuels de formation). Créé en 1983, l’organisme vise à favoriser l’accès à la formation et l’évolution de la carrière des travailleurs. Il s’occupe désormais de la gestion du compte personnel de formation professionnelle des salariés. Néanmoins, le principal objectif n’a pas changé.

Pour rappel, le CPF a remplacé le CIF pour faciliter la transition professionnelle des salariés en France. Le Fongecif reste néanmoins chargé de l’ensemble du dispositif. Il est supposé orienter, informer, conseiller et accompagner chaque travailleur pour améliorer sa carrière.

Dans la pratique, l’organisme finance les formations et accompagne le salarié dans le cadre de sa progression ou reconversion professionnelle. Il aide également à définir, à réviser et à concrétiser le projet du travailleur. Dans tous les cas, sa mission consiste à soutenir la population active pour devenir plus productive et épanouie.

Pour l’heure, le fonds de gestion des CIF est financé par les entreprises, via les versements obligatoires. Ce prélèvement représente 0,2 % de la totalité de la masse salariale brute. Outre les CIF, le Fongecif gère aussi les CBC (congés pour bilan de compétences) et les VAE (validations d’acquis de l’expérience).

Le DIF (droit individuel à la formation) était également du ressort de l’organisme. Cependant, depuis 2015, ce dispositif a été renommé CPF (compte personnel de formation). Néanmoins, l’organisation n’a pas changé pour autant. Selon le cas, le Fongecif peut aussi financer l’hébergement et le transport lors de la formation.

Quelles sont les formations financées par le Fongecif ?

Quelles sont les formations financées par le Fongecif ?
Photo by Christina Morillo from Pexels

Les formations accessibles font partie des premières préoccupations des salariés se demandant comment fonctionne le Fongecif. En principe, l’organisme est ouvert à tout type de formation professionnelle. Ainsi, vous pouvez compter sur un financement tant que le cursus permet de vous spécialiser ou de vous reconvertir.

Le dispositif vise en effet à accompagner la transition professionnelle des travailleurs. La trajectoire peut être externe (reconversion) ou interne, pour obtenir un meilleur poste ou une rémunération plus intéressante. Dans les deux cas, le Fongecif reste l’interlocuteur à privilégier.

Cela dit, ces dernières années, les demandeurs ont une certaine préférence pour le sanitaire, le social, l’informatique et les transports. Le Fongecif IDF (Île-de-France) a d’ailleurs confirmé cette tendance. En tout cas, l’organisme priorise les salariés avec des niveaux de qualification bas, indépendamment de leur domaine d’activité.

Parmi les formations les plus financées, le fonds compte notamment l’enseignement, le social, le sanitaire, les transports et la maintenance informatique. Cette tendance correspond aux postes les plus convoités ces dernières années. Les formations aideront ainsi les candidats à améliorer leur chance d’obtenir ces emplois.

Selon le Fongecif IDF, le DELF (diplôme d’études en langue française) est l’action la plus financée depuis 2015. Cette formation en CIF s’inscrit surtout dans le cadre des FHTT (formations hors temps de travail). Les travailleurs plébiscitent également le CAP petite-enfance ces dernières années. Enfin, le CAP gardien d’immeuble est de plus en plus populaire auprès des candidats.

Comment obtenir un financement de formation par Fongecif ?

Comment obtenir un financement de formation par Fongecif ?
Photo by mentatdgt from Pexels

Les inquiétudes concernant les conditions de financement soulèvent souvent la question « comment fonctionne le Fongecif ? ». Pour apaiser vos craintes, sachez que tout salarié du privé peut bénéficier de l’aide sur ou hors de son temps de travail. Vous pouvez par ailleurs demander une formation dans le cadre d’une mobilité ou d’une transition professionnelle.

Afin d’obtenir un financement, vous devrez remettre un dossier recevable auprès du Fongecif responsable de votre territoire. Ces documents doivent être remplis par votre employeur et votre organisme de formation. Vous êtes par ailleurs tenus de définir précisément votre projet professionnel (avancement ou reconversion).

Vous disposerez d’un conseiller attitré pour vous aider dans toutes les démarches administratives nécessaires. Ses recommandations vous donneront la possibilité de convaincre la commission de financement. En effet, ce groupe examinera votre candidature pour déterminer, si vous êtes éligibles ou non. La formation est un droit, mais certaines conditions organisationnelles restent indispensables.

En cas de reconversion, vous pouvez aussi vous tourner vers le NACCRE (nouvel accompagnement à la création et à la reprise d’entreprise). Le second « C » de l’acronyme vient de la confusion avec l’ACCRE (aide aux chômeurs, créateurs et repreneurs d’entreprises). En tout cas, le public cible reste à peu près le même, sauf pour les demandeurs d’emploi. Ils ne peuvent pas en bénéficier.

D'autres actualités :