Comment gagner de l’argent avec une application ?

Aujourd’hui, la création d’applications mobiles n’est plus réservée aux développeurs. En effet, vous avez désormais accès à une grande diversité d’outils pour concevoir ce type de programme. Cette activité est toutefois chronophage et assez complexe. Vous avez donc besoin d’être rémunéré après avoir investi beaucoup d’argent et de temps dans le processus de développement.

Comment créer une application pour smartphone ?

Comment créer une application pour smartphone ?
Photo de Plann provenant de Pexels : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-utilisation-smartphone-et-ordinateur-portable-4549414/

Pour commencer, vous avez besoin d’un programme fonctionnel. Sachez toutefois que vous ne pouvez pas immédiatement vous lancer dans le codage. Vous devez avant tout développer un concept précis. Sur cette base, vous pourrez évaluer le travail et les outils nécessaires, puis élaborer un plan d’action. 

Vous devez également définir les cibles de votre application mobile. Ce facteur est déterminant pour connaître les fonctionnalités à développer et la technologie à privilégier. Passé cette phase de préparation, vous pouvez vous attaquer à la partie développement. 

Vous aurez besoin d’apprendre à programmer entre-temps, si vous ne disposez pas des compétences nécessaires. Des formations adaptées sont accessibles aux actifs en transitions pro qui comprennent comment fonctionne le Fongecif. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des autorités locales pour avoir plus de détails sur le sujet. 

Si vous maîtrisez les bases pour créer un site internet, il suffit de vous adapter aux techniques propres aux outils mobile-natives. Les applications web sont surtout codées en HTML5, JavaScript ou CSS3. Ces langages permettent d’obtenir un rendu excellent sur des ordinateurs. Vous devrez, en revanche, privilégier Java ou Kotlin pour les applis pour smartphones et tablettes

Vous pouvez aussi utiliser Cordova, Ionic ou Swift, si vous avez déjà des notions en la matière. Ces langages sont relativement courants dans la conception d’applis natives pour les mobiles. Les développeurs issus du web peuvent par ailleurs faciliter la transition en privilégiant React Native ou encore Flutter. Dans tous les cas, vous devez renforcer vos compétences en programmation. 

Il est également possible de commander une application auprès d’un freelance ou d’une agence. Vous pouvez notamment découvrir les formules envisageables sur le nouveau site web de l’agence Openium. L’entreprise se spécialise dans la création sur mesure d’applications mobile-native Android et iOS. Pour y parvenir, son équipe travaille avec les porteurs de projets pour concevoir un outil répondant exactement à leurs idées.

Au-delà de la partie technique, vous devez respecter les obligations déclaratives, mentions obligatoires, et protection des données. Ces règles peuvent varier en fonction de votre concept de départ. Par exemple, un outil pour trader de Bitcoin ne sera pas soumis à la même législation qu’une appli de paris sportifs, de Poker, etc. Vous devez par ailleurs être attentifs à cette partie légale, pour éviter tout problème avec la justice. 

Comment une application gratuite peut rapporter de l’argent ?

Comment une application gratuite peut rapporter de l'argent ?
Photo de Ketut Subiyanto provenant de Pexels : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-ordinateur-portable-naviguer-internet-4126702/

Pour gagner de l’argent, la solution la plus simple consiste à fournir une application payante. De nombreux programmes sont en effet payants sur les grands App Stores. Pour autant, ils ne sont pas boudés par les utilisateurs. Ces derniers ont toutefois tendance à être plus exigeants vis-à-vis de ce type de service. De ce fait, vous devrez proposer un produit à la hauteur de leurs attentes. 

La concurrence est par ailleurs rude sur ce segment. En effet, les applis payantes sont le plus souvent développées par de grandes entreprises. Elles incluent ainsi des fonctionnalités avancées, issues du travail de toute une équipe. Ce modèle est donc déconseillé, s’il s’agit d’une activité pour arrondir les fins de mois. Néanmoins, plusieurs alternatives sont envisageables pour se rémunérer avec une appli gratuite. 

Faire une version premium

Comment gagner de l’argent avec une application ? Vous pouvez notamment créer deux versions, gratuite et payante. La première propose les fonctions de base de votre concept. La version premium, elle, offre des options supplémentaires et divers avantages (sans pubs, contenus privilégiés, mises à jour, etc.). Toutefois, les internautes devront payer pour la télécharger. 

Ce modèle économique est surtout intéressant lorsque votre application bénéficie déjà d’une certaine notoriété. Vous devrez renforcer davantage votre stratégie de communication, si vous venez de débuter. Dans ce cas, le SEO est essentiel pour votre entreprise. Vous pourrez ainsi gagner en visibilité et augmenter rapidement le nombre de téléchargements des deux versions.

Offrir des achats intégrés

Depuis les années 2010, le modèle Freemium rencontre un énorme succès sur le marché des applications. Ce néologisme est une contraction des mots « Free » et « Premium ». Concrètement, vous n’aurez plus besoin de proposer deux applications différentes sur les plateformes comme l’App Store ou Play Store. Les deux versions sont concentrées dans un seul programme. 

Cependant, certaines fonctionnalités sont inaccessibles dans la formule de base. Les utilisateurs pourront néanmoins débloquer ces options, en payant un abonnement par exemple. Il est aussi possible de vendre des objets ou des features directement dans l’application. En tout cas, les paiements s’étaleront sur toute la durée de vie de l’appli, comme votre complément de revenu. 

Les encarts publicitaires

À l’instar de tout autre média, la publicité peut aussi rapporter de l’argent dans une application. L’idée consiste à la base à monétiser des espaces de publicités sur votre support. Toutefois, l’efficacité de la formule repose sur une audience large, comme celle du top 10 des applications les plus téléchargées en 2020 dans le monde.

Par ailleurs, les publicités envahissantes risquent d’affecter l’expérience utilisateur. Vous pourrez à terme perdre vos clients actuels et vos prospects. De ce fait, la publicité est envisageable, mais nécessite une grande prudence. Cela dit, l’absence d’intrusion peut aussi constituer un excellent argument pour inciter les utilisateurs à souscrire un abonnement.

Le sponsoring

Le sponsoring représente aussi une réponse envisageable à la question « comment gagner de l’argent avec une application ? ». Certains sites sont d’ailleurs spécialisés dans la mise en relation de créateurs d’applis et de sponsors potentiels. Ces derniers peuvent aussi se concentrer sur des applications sous iOS ou Android. Ils peuvent rentabiliser la création de l’outil en achetant un certain nombre de téléchargements. 

Dans la pratique, l’installation et l’utilisation resteront gratuites pour les utilisateurs. Vos clients seront toutefois exposés aux messages publicitaires d’un sponsor attitré. La différence avec l’encart classique réside dans le ciblage des consommateurs par lot de téléchargements. L’idée reste néanmoins assez similaire.

Source image de couverture : Pixabay on Pexels : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/icone-de-l-application-facebook-147413/

Article en relation
Les derniers posts

Flex office : une nouvelle alternative au télétravail

Le monde du travail a beaucoup évolué depuis la crise pandémique du Covid-19, forçant les employés et les directions à trouver des alternatives hybrides....

Ordinateur portable : quelle configuration privilégier pour la mobilité et l’autonomie ?

Dans le monde hyperconnecté d'aujourd'hui, l'ordinateur portable est devenu un compagnon indispensable, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Avec l'évolution des modes...

Acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS : quelle marque choisir ?

Vous hésitez entre acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS ? Plusieurs critères peuvent vous aider à faire votre choix. Les deux marques sont...