Cydia, c’est quoi ? Comment l’installer et l’utiliser ? 

Contrairement aux appareils Android, les smartphones Apple offrent des options plutôt limitées. Cela se voit dans le système d’exploitation, mais aussi dans les possibilités de personnalisation. Les utilisateurs peuvent néanmoins contourner ces limitations grâce à l’outil Cydia Impactor.

Cydia Impactor : Qu’est-ce que c’est ? 

Avec l’évolution de la technologie, nombreuses sont les applications à télécharger payantes ou gratuites. Par contre, certaines d’entre elles ne sont pas accessibles malgré leur utilité.

Étant donné qu’Apple effectue des corrections lors des mises à jour, certaines chaînes sont supprimées du système. Autrement dit, les changements faits sur des appareils dits jailbreakés peuvent être perdus, suite à des actualisations. Dans ce cas, il importe de recourir à une solution, notamment lors des téléchargements.

Cydia désigne une boutique d’applications pour des appareils mobiles Apple tels (iPhone, iPad, iPod). Créé par l’entreprise Saurik, ce programme constitue un outil afin de travailler avec des terminaux mobiles. Malgré les restrictions qui font la particularité des appareils sous iOS, il est facile de télécharger des applications qu’on ne retrouve pas sur l’App Store.

Considéré comme l’alter ego d’App Store,Cydia Impactor permet de retrouver divers tweaks ou des paquets qui renferment nombre d’applications non officielles. L’outil permet en somme de débrider ou enraciner un smartphone par l’installation de fichiers IPA sur iOS.

Quel intérêt de jailbreaker son iPhone ? 

Le jailbreak est apparu en 2008 après l’arrivée des appareils Apple sur le marché. Les utilisateurs ont besoin de ce débridage d’iOS pour « casser » le verrou imposé par la marque à la pomme. Et Cydia est un très bon exemple de programme de jailbreak.

Jailbreaker un appareil Apple présente de nombreux avantages. Cela permet :

  • De mettre en place des applications indisponibles sur l’App Store ;
  • D’optimiser les tweaks et de configurer les thèmes qu’Apple n’approuve normalement pas ;
  • De modifier des données ou façonner leur écran d’accueil à leur goût ;
  • De supprimer ou désinstaller les applications approuvées par le fabricant américain ;
  • D’élargir les possibilités en termes d’affichage (animation au démarrage, icônes…) ;
  • De contourner la limitation par rapport au Bluetooth ;
  • De partager des fichiers vers des appareils Android…

Pourquoi utiliser Cydia Impactor ? 

Utiliser Cydia Impactor est un outil de jailbreak efficace. Le programme est conçu pour élargir les possibilités de personnalisation des appareils sous iOS. Il permet, entre autres, d’ajuster un certain nombre de fonctionnalités, du Bluetooth aux captures d’écrans en passant par les mises à jour ou les interfaces. Cydia Impactor permet en somme de faire tout ce qu’Apple n’autorise pas.

Cydia : comment l’installer ? 

La première étape consiste à jailbreaker Cydia. Une fois que c’est fait, Cydia apparaît parmi les autres applications présentes sur le SpringBoard. Il est dès lors possible de télécharger les tweaks avec diverses sources sur l’application. Il arrive que ces modifications de fichiers nécessitent d’autres changements pour fonctionner correctement.

Dans certains cas, l’icône Cydia peut ne pas s’afficher sur un appareil Apple. De même, il arrive que l’on ne puisse accéder à l’application même après avoir cliqué dessus. Dans ce cas, le jailbreak n’a pas fonctionné et il faut donc recommencer tout le processus de débridage. En fonction des modifications à effectuer, il arrive que l’opération prenne du temps.

Il est aussi possible d’installer Cydia Impactor sur un Mac. Le téléchargement de l’outil de débridage d’iOS se fait en format IPA. Il suffit que l’utilisateur autorise l’accès à son appareil pour que le programme se mette en marche.

La mise en place de ce programme est gratuite, tout comme le jailbreak, les tweaks et autres applications. Il est important aussi de noter que cet outil est parfaitement légal.

Il peut arriver que la personne ne veuille pas installer Cydia et effectuer les étapes de jailbreak. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour des applications comme le MobileTerminal ou OpenSSH pour aider.

Cydia : comment l’installer ? 
Source : guteksk7 / Shutterstock.com

Comment supprimer un tweak de Cydia ? 

Il existe des applications qu’on a du mal à supprimer. Pour y parvenir, l’utilisateur doit ouvrir le programme Cydia en cliquant sur le bouton Gestion situé en bas de la barre d’outils. Il accède alors aux paquets, au stockage ainsi qu’aux sources.

Il faut ensuite cliquer sur « Paquets » pour accéder au gestionnaire de tweaks de Cydia. C’est dans cette section qu’on peut ajouter ou retirer d’autres tweaks. Les applis étant classées par ordre alphabétique, il suffit de scroller la liste pour trouver celle dont on n’a pas besoin sur son appareil.

Ensuite, il faut cliquer sur le bouton Modifier. Cela permet d’accéder à un menu servant à la réinstallation ou la suppression des applications. Pour finir, l’utilisateur doit cliquer sur « Supprimer ». Il est alors renvoyé vers une autre fenêtre où il doit appuyer sur « Confirmer ».

Si l’utilisateur souhaite supprimer plusieurs applications, il n’a qu’à cliquer sur « Continuer la liste ». Il peut ainsi sélectionner les autres programmes à enlever. Ensuite, il ne reste plus qu’à appuyer sur « Confirmer ».

Il est envisageable d’utiliser d’autres programmes pour supprimer les tweaks. S’il s’agit de modifications de fichier comme Activator ou Cydelete, il faut se rendre dans « Library », puis dans « MobileSubstrate ». Ensuite, il faut cliquer sur « DynamicLibraries ». Une fois arrivé dans la section, on peut supprimer les fichiers .plist et .dylib des tweaks. Ensuite, on retourne dans « Library », puis on entre dans PreferenceLoader. Ensuite, on clique sur Préférences. Cela permet de supprimer le fichier avec le nom du tweak suivi de .plist. Pour finir, il suffit de redémarrer ou de réinitialiser l’appareil.

S’il s’agit d’applications de Cydia telles qu’iFile ou PerPageHTML, il faut se rendre dans Private, puis dans Var. Ensuite, on clique sur Stash, puis sur Applications. L’utilisateur peut alors supprimer les fichiers indésirables et relancer l’appareil.

Comment éteindre un iPhone 13 de force ou normalement ? 

La plupart des utilisateurs ne ressentent pas le besoin d’éteindre leur iPhone. Néanmoins, dans certains cas, il est nécessaire de le faire, par exemple quand on doit réparer le smartphone.

Pour éteindre l’appareil, l’utilisateur doit maintenir enfoncé le bouton latéral et l’un des boutons de volume. Une fois que c’est fait, un curseur d’alimentation apparaît en haut de l’écran. Ensuite, on éteint le téléphone en faisant un slide de gauche à droite avec le curseur. L’appareil s’éteint au bout de quelques secondes.

Comment éteindre un iPhone 13 de force ou normalement ? 
Source : Farknot Architect / Shutterstock.com

L’iPhone 13 ne possède pas de bouton destiné à l’éteindre, mais il existe une solution. L’utilisateur doit pour cela se rendre dans la section « Réglages », puis cliquer sur « Général » tout en scrollant la liste. Il éteint le portable en faisant là aussi un slide de gauche à droite avec le curseur.

Article en relation
Les derniers posts

10 conseils pour économiser de l’argent lors de vos déménagements : de l’emballage au transport

Déménager peut être une expérience excitante, mais cela peut aussi être coûteux si vous n'êtes pas bien préparé. Heureusement, il existe plusieurs moyens de...

Maîtriser la commande pushd sur Linux : astuces et applications

Travailler avec des fichiers et des répertoires est une tâche quotidienne pour de nombreux utilisateurs de Linux. Alors que plusieurs outils graphiques facilitent cette...

Comprendre Ko-fi et ses avantages pour les créateurs en ligne

Ko-fi est une plateforme de financement participatif qui permet aux créateurs de contenu, artistes et autres passionnés d'obtenir des dons de leurs fans ou...