Différencier Proxy et VPN

Les utilisateurs confondent souvent VPN et proxy en raison de leur similarité. Tous les deux impliquent l’introduction de serveurs relais entre le Web et l’utilisateur. Ainsi, ce dernier pourra devenir anonyme en ligne et contourner certaines restrictions (censure, géoblocage, etc.). Son adresse IP sera en effet remplacée par l’identifiant du serveur distant. Cependant, ces deux services ne proposent pas le même niveau de sécurité.

C’est quoi le proxy wifi ?

C'est quoi le proxy wifi ?
Photo de Ed Webster provenant de Pexels

Pour saisir la différence entre proxy et VPN, vous devez connaître le fonctionnement de ces deux types de solutions. Les internautes considèrent généralement les proxys comme des alternatives aux VPN. Ils permettent effectivement de faire transiter vos données à travers des serveurs distants pour changer d’adresse IP. Vous deviendrez donc anonyme sur Internet. 

Les proxys sont aussi connus pour leur usage dans les infrastructures des certains établissements (entreprises, écoles, universités, etc.). Dans ce cas, le serveur permet notamment :

  • De filtrer l’accès à Internet du réseau local en fonctionnant comme un pare-feu ;
  • D’interdire des services ou noms de domaines (streaming, P2P, torrents…) ;
  • De mettre des données en cache pour optimiser l’usage de la bande passante et l’expérience de navigation.

Il s’agit toutefois de deux aspects de la même fonction. De manière générale, un proxy est un intermédiaire visant à faciliter ou à surveiller les échanges entre deux hôtes. Vous pouvez ainsi contourner les blocages liés à votre géolocalisation en utilisant des serveurs avec des adresses IP étrangers. 

D’un autre côté, la mise en place d’un serveur intermédiaire maîtrisé aide à gérer un réseau wifi ou un réseau d’entreprise. Les services informatiques se servent souvent de cette technique pour contrôler la connexion Internet des utilisateurs. L’équipe IT déploie ici un « proxy transparent ». 

Quel est le rôle d’un VPN ?

Quel est le rôle d'un VPN ?
Photo de Stefan Coders provenant de Pexels

La différence entre proxy et VPN est assez difficile à cerner en considérant leur usage courant. En effet, le VPN permet à l’internaute de cacher son adresse IP réelle et de protéger son anonymat à travers des serveurs dédiés. Il aide aussi à contourner les blocages géographiques avec une adresse IP basée à l’étranger, comme un serveur proxy. 

Dans la pratique, vous pourrez masquer votre identité et votre localisation en utilisant les adresses IP fournies par le réseau VPN (Virtual Private Network). Ce dernier permet par ailleurs de chiffrer votre connexion Internet, même sur un réseau public (gare, hôtel, centre commercial, etc.). En effet, vous serez cachés et protégés derrière le réseau privé virtuel. 

Cela dit, les internautes ne sont pas toujours conscients des dangers inhérents à la navigation sur le Web. Sans protection, vos données personnelles peuvent pourtant être exploitées sans votre consentement par des entreprises, des gouvernements, des escrocs, etc. Une connexion VPN permet justement de limiter les risques dans le domaine. 

Attention ! Le VPN n’est pas une solution absolue en matière de protection de données. Il assure surtout la confidentialité de vos informations personnelles et de vos échanges en ligne. Cette solution n’a pas été conçue pour vous préserver des programmes malveillants. Vous devez donc utiliser un VPN et un antivirus en même temps. En revanche, vous pourrez surfer anonymement, à l’abri de toute intrusion. 

Quelle est la différence entre proxy et VPN ?

Quelle est la différence entre proxy et VPN ?
Photo de Markus Spiske provenant de Pexels

Techniquement, le VPN est un cas particulier dans l’univers des proxys. Il se démarque toutefois par les protocoles utilisés et les protections offertes. En d’autres termes, la principale différence entre proxy et VPN réside dans la qualité du trafic ainsi que la sécurisation des données

Un VPN fournit un cryptage systématique, une authentification et une protection de l’intégrité du réseau. Les services proxys, quant à eux, ne procèdent pas forcément au chiffrement des données. Vous êtes donc potentiellement vulnérables aux intrusions dans votre vie privée et aux utilisations abusives de vos informations personnelles. Cette faille vient également du protocole employé sur chaque solution. 

Dans les détails, les proxys sont basés sur des protocoles assez basiques comme HTTP, FTP, SMTP ou TELNET. Ils sont relativement efficaces pour échanger des données, mais offrent une protection insuffisante. Les VPN, eux, privilégient des protocoles à sécurité renforcée de type IPsec, L2TP, PTTP, TLS, SSL… Ces critères sont particulièrement importants si vous souhaitez savoir comment choisir un VPN. 

De plus, les proxys HTTP se limitent au trafic Web et au navigateur Internet. Les VPN, pour leur part, sont en mesure d’acheminer tout trafic réseau compatible avec leurs applications. Ainsi, ils peuvent recourir au trafic Web, comme au P2P, au streaming… Cette capacité se traduit concrètement par un gain notable en matière de performance (disponibilité, temps de réponse, vitesse de connexion, etc.).

Source image de couverture : Visual Generation / Shutterstock.com

Article en relation
Les derniers posts

5 solutions pour vous divertir sainement en ligne en 2024

À l'ère du numérique, les solutions de divertissement en ligne sont plus variées que jamais. Pourtant, il est de rigueur de choisir des activités...

Les 10 crypto-monnaies les plus importantes du marché et leurs usages

La technologie derrière les crypto-monnaies permet qu’on puisse les utiliser comme moyen de paiement sans frontières. Mais ce n’est pas le seul usage de...

Découvrir les assertions en Python dit assert

Les assertions en Python sont un outil puissant pour le développement et le débogage de logiciels, souvent sous-utilisé par les débutants en raison de...