Comment les applications de livraison révolutionnent le quotidien des restaurateurs

Depuis 2015, la livraison à domicile explose en France. D’après une étude du NPD Group rapportée par Les Échos, en 2018, elle représentait 3 % du marché total de la restauration, grâce à une croissance de 20 % par an depuis 2016.

Les services de livraison intermédiaires comme Deliveroo, Just Eat ou encore Uber Eats sont largement à l’origine de la formidable croissance du secteur, comme le suggère la même étude du NPD Group : en 2018, 50 % des commandes de livraison ont été passées depuis un site Internet ou une application mobile. Ces entreprises de livraison ont lancé une révolution qui a transformé profondément et durablement le secteur de la restauration. Comment cela se manifeste-t-il dans le quotidien d’un restaurateur ?

Transformer son restaurant pour accommoder un service de livraison

S’ouvrir à la livraison, c’est aussi changer radicalement ses flux de travail. Ne serait-ce que parce que le volume de plats à préparer augmente de manière considérable — des plateformes comme Deliveroo affirment que nouer un partenariat avec elles permet de doubler voire tripler les ventes d’un établissement, par exemple.

La nouvelle organisation logistique à mettre en place inclut :

  • S’assurer d’avoir assez de personnel pour assurer le service en salle comme la gestion des livraisons
  • Repenser l’organisation de sa cuisine et de son espace (comment gérer les préparations supplémentaires ? Comment permettre aux livreurs de se déplacer sans gêner clients ni serveurs ?)
  • Faire en sorte que les plats proposés puissent supporter la livraison (plus ils sont faciles à transporter et intelligemment emballés, mieux c’est)

Devant ces considérations, certains chefs prennent des mesures radicales. Exemples :

  • Former des employés « experts en livraison », chargés de superviser les opérations pour que tout se passe au mieux
  • Dédoubler l’espace cuisine et l’entrée du restaurant afin de créer un espace entièrement dédié aux livraisons
  • Proposer un menu à part (peut-être seulement constitué de plats froids et/ou faciles à transporter)

Faire appel aux applications de livraison

Faire appel à ces services et plateformes auxiliaires permet d’éviter d’avoir à mettre en place son propre service, d’engager une armada de livreurs et d’avoir une visibilité limitée. En contrepartie, lesdites plateformes reçoivent des commissions plus ou moins importantes, qui peuvent aller jusqu’à 30 %. Mais avec combien de plateformes s’associer ? Plus de plateformes mènent à plus de clients potentiels et plus de ventes, mais aussi plus de difficultés administratives et de casse-têtes de gestion… sauf si vous utilisez la bonne solution technologique.

Se faciliter la vie grâce à la technologie

Un logiciel de caisse sur le cloud comme Lightspeed permet à toutes les livraisons d’être centralisées sur un seul système, peu importe les plateformes sur lesquelles les commandes ont été passées. Nul besoin d’entrer les commandes manuellement, les restaurateurs sont libres de multiplier les partenariats les plus avantageux pour eux. Que les commandes proviennent de leur propre site ou d’applications partenaires, ils seront en mesure de tout gérer, superviser et analyser.

La livraison à domicile pousse les restaurateurs à transformer leurs manières de fonctionner et de travailler. Cependant, voir son quotidien se complexifier est loin d’être une fatalité pour un gérant de restaurant : en adoptant la bonne technologie, il peut simplifier l’intégralité du processus de livraison.

> >