Il n’y a pas si longtemps, les talkies walkies étaient considérés comme un moyen de communication archaïque, qui a fait son temps, surtout depuis la démocratisation des smartphones et autres terminaux mobiles. Mais les perceptions changent et les talkies walkies redeviennent un moyen de communication viable, pratique et bon marché ! Ils sont surtout utilisés par les entreprises pour accélérer la communication entre les employés et le personnel de sécurité sans gonfler les coûts.

Ils sont également plébiscités par les passionnés des aventures en plein air, lorsqu’il devient difficile de capter avec un téléphone, mais aussi lorsqu’il faut pouvoir communiquer à plusieurs en temps réel. Il n’est pas évident de choisir un talkie walkie, car les critères d’achat sont plutôt techniques. Voici notre guide pour vous aider à y voir plus clair !

La différence entre VHF et UHF

Vous allez devoir dans un premier temps déterminer la fréquence que vous souhaitez utiliser. Tout d’abord, vous disposez de très hautes fréquences (VHF) qui fonctionnent selon une fréquence radio de 136 à 174 MHz. Les fréquences de cette gamme nécessitent très peu d’énergie pour fonctionner et peuvent couvrir efficacement de plus longues distances, grâce à des longueurs d’onde plus importantes comparativement aux ondes UHF.

Ainsi, les appareils VHF sont pensés pour une utilisation dans de grands espaces ouverts avec un minimum d’obstruction (personnes, arbres, immeubles…). Mais la VHF n’est pas idéale pour une utilisation sur un bateau de croisière, par exemple, parce qu’il y aurait trop d’obstacles qui l’empêcheraient d’établir une connexion solide. Les fréquences UHF sont beaucoup plus puissantes et ont une gamme de fréquences comprise entre 400 et 512 MHz. Elles peuvent plus facilement traverser les obstacles et constituent un outil de communication très apprécié des professionnels comme les agents de sécurité, les professionnels de l’événementiel ou encore les gardes forestiers.

Le nombre de canaux

Si vous prévoyez d’utiliser votre talkie walkie pour communiquer avec un ami ou des collègues, vous devrez vous assurer que vous êtes tous sur la même bande de fréquence ou le même canal. N’oubliez pas que vous devrez attendre que l’autre personne ait transmis son message avant de pouvoir transmettre le vôtre, car les talkies walkies ne permettent pas de communiquer simultanément. Vos options vont de 2 à 7 canaux de radio FRS ou bien un modèle GMRS avec 30 canaux selon le nombre de personnes avec lesquelles vous comptez interagir.

La qualité du son

C’est sans doute le critère de choix le plus décisif. Si votre radio bidirectionnelle est toujours « victime » de bruits parasites, vous allez passer votre temps à demander à votre interlocuteur s’il vous entend bien ou pas. Si vous comptez acheter votre talkie walkie en ligne, pensez à opter pour une marque réputée comme Baofeng, Midland, Motorola ou encore Cobra. Il est également utile de consulter les avis des clients sur ce point de la qualité sonore, notamment dans la limite de la portée du talk walkie.

La sécurité et la confidentialité

Les radios bidirectionnelles dotées d’un code de confidentialité séparent les canaux disponibles en plus petits « morceaux », ce qui signifie que les utilisateurs doivent syntoniser un canal particulier selon un code de confidentialité prédéfini. Ainsi, les haut-parleurs de votre talkie-walkie ne peuvent être activés que par les signaux des walkies qui transmettent sur le même canal avec un code de confidentialité identique.

S’il y a un autre appareil à proximité qui est branché sur le même canal, il ne pourra donc pas entendre vos échanges, à moins de disposer du code confidentiel. Plus votre appareil possède de codes, plus votre communication sera sécurisée. La marque Baofeng propose des talkies walkies de qualité avec un beau niveau de sécurité.

Le type de la batterie

Il est également important de choisir un talkie walkie alimenté par une batterie de bonne qualité avec une autonomie raisonnable. Les radios de bonne qualité sont alimentées par des piles au lithium-fer, au nickel-cadmium ou au nickel-métal-hydrure. Les talkies walkies moins chers sont équipés de piles AAA ou AA non rechargeables qui doivent être remplacées. Baofeng et Motorola sont les champions des talkies walkies à forte autonomie.

D'autres actualités :