Intelligence artificielle : un potentiel infini ?

Les chercheurs en intelligence artificielle ont beaucoup investi ces dernières années dans le développement de capacité de stockage et des processeurs. Ils ont misé sur la réduction des coûts ainsi que la miniaturisation. Sans oublier l’accélération des vitesses d’analyse et de calcul. Tout cela joue en faveur de l’IA et l’on peut avouer que les progrès sont concrets. Elle évolue continuellement et de manière effrénée. Cependant, si nombreux sont les avantages de l’utilisation de ses technologies survendues, l’IA présente des limites et on se demande si les craintes de certains la concernant sont fondées.

Quelles sont les limites de l’intelligence artificielle ?

Voyons de près ce que l’on peut considérer comme les limites actuelles de l’intelligence artificielle.

La crainte de se faire remplacer

Dès la seconde révolution industrielle, les travailleurs sabotaient déjà les machines par peur d’être remplacés. Parmi les limites de l’intelligence artificielle de nos jours, la perception humaine est un blocage auquel l’intelligence artificielle doit faire face au quotidien. Deux siècles après, elle n’a pas changé. Il convient de changer cette vision des choses. L’intelligence artificielle ne supprime pas les emplois, elle redistribue les activités disponibles. De ce fait, la créativité et l’intelligence humaine ainsi que le bon sens pourront servir dans des secteurs dans lesquels elles pourront mieux servir. L’humain peut s’adapter, tandis que le robot saura seulement maîtriser les tâches répétitives. On pourra citer entre autres la conduite sans pilote (humain) ou le diagnostic médical.

La prise de décision

Si certaines organisations n’ont pas encore les moyens de se digitaliser, d’autres ne sont tout simplement pas prêtes à s’adapter à cette nouvelle ère.

Si l’on prend par exemple le domaine de la santé, de nombreuses entités ont toujours leurs bases de données sur papier. Non digitalisées, ces données ne peuvent pas servir à l’IA. Elle ne peut pas les analyser et éventuellement distinguer la source la plus probable d’une maladie parmi les causes mettant l’humain. Ses capacités se limitent au calcul : seul l’humain sera en mesure de prescrire les traitements adaptés, de prendre une décision en tenant compte des risques et des bénéfices en cas de traitements lourds. La prise de décision fondée sur le bon sens et la capacité de raisonner en groupe est notamment réservée à l’humain.

Le système émotionnel complexe de l’homme, bien qu’il peut parfois induire à l’erreur, dépasse l’intelligence artificielle. Cette dernière peut cependant aider les experts en étant utilisée comme auxiliaire afin d’élargir leur capacité d’action.

L’intelligence artificielle, un outil avant tout

L’IA est un outil qui ne peut pas se passer de la créativité et de l’expérience humaine. Elle n’est pas en mesure de créer la créativité. Sa capacité créative est limitée à ce que son créateur lui a attribué. Elle saura effectuer avec exactitudes des tâches administratives ou physiques qu’on lui attribue afin d’alléger l’homme dans son travail.

L’accessibilité de l’intelligence artificielle

L’IA a beau être vu par les scientifiques comme étant une bénédiction pour l’humanité, il convient de rester réaliste. Celles qui bénéficieront en premier des avantages de l’IA seront sans nul doute les entreprises pionnières sans ce domaine. Elles auront plusieurs longueurs. Ceux qui sont en dehors et qui prendront du retard pouvant être considérable. Les créateurs, les marketeurs et les premiers clients devront repousser les limites, car le succès de l’intelligence artificielle dépend d’eux. Des mises en pratique et cas d’usage doivent être mis en place.

Quelles sont les limites de l’intelligence artificielle ?
Par buffaloboy / Shutterstock

Dans quels domaines l’IA est-elle la plus représentée ?

On peut affirmer que l’IA s’invite dans nos vies quotidiennes. Elle intervient aujourd’hui dans quasiment tous les domaines. Ces nouvelles technologies vont modifier des pans entiers de l’économie mondiale. Ces domaines sont notamment ceux qui connaissent le plus d’évolution de par les technologies de l’intelligence artificielle.

Le domaine de la santé

L’IA est aujourd’hui en mesure de diagnostiquer les maladies dont les cancers. Par exemple, elle est en mesure de détecter des signes d’une crise cardiaque. Elle contribue également à réduire le temps passé entre l’identification de nouvelles molécules et leur mise à disposition sur le marché. Déjà, au Japon, certains robots sont programmés pour aider les personnes malades ou sujettes à des handicaps à améliorer leur quotidien. Ces robots peuvent être d’une grande aide dans les établissements dédiés aux personnes âgées ainsi que les hôpitaux.

Le domaine de la finance

L’IA est plus qu’efficace dans la mise en place des bots. Elle peut répondre aux questions des clients en utilisant des bases de données de milliers de conversations enregistrées. Elle est en mesure d’aider dans la prise de décision d’accorder un prêt à une personne ou pas dans le secteur bancaire. L’intelligence artificielle pourra identifier les urgences pour une meilleure organisation et un meilleur service. Et elle intervient en cas de détection d’opérations frauduleuses. Ces dernières, étant de plus en plus complexes à débusquer.

Le domaine du commerce

L’intelligence artificielle a prouvé son efficacité surtout dans le monde du commerce en ligne. Publicités profilées, recommandations d’achat personnalisées, détection des tendances d’achats, elle donne accès à de nombreuses innovations au profit des vendeurs et des consommateurs. Les e-commerçants peuvent anticiper les demandes pour proposer de nouveaux services ou produits. Certaines technologies permettent aux grandes enseignes et aux professionnels de se créer la jumelle numérique d’un espace de vie. De ce fait, ils peuvent effectuer facilement des devis ou proposer les produits susceptibles de répondre aux besoins de leurs clients.

Le domaine de la sécurité

Aujourd’hui, de nombreux services misent sur l’analyse d’images. L’évolution du thème de recherche se trouve être un domaine de prédilection de l’intelligence artificielle. Elle effectuera une analyse automatique de la scène d’une caméra de vidéosurveillance.

Dans quels domaines l’IA est-elle la plus représentée ?
Par pathdoc / Shutterstock

Doit-on craindre l’intelligence artificielle ?

Des économistes craignent l’IA parce qu’elle serait capable de donner naissance à une quatrième révolution industrielle. Ils craignent l’élimination d’emplois pouvant affecter grandement les pays les moins développés, bien que les bénéfices soient nombreux et concrets. Ils ne sont pas les seuls à être perplexes face à l’évolution de l’intelligence artificielle. Les philosophes et les scientifiques dont Bill Gates ou encore Stephen Hawking pensent qu’elle peut représenter une menace pour l’humanité. Une perte de contrôle pourrait en être la cause.

Image de couverture Par majcot / Shutterstock

Article en relation
Les derniers posts

10 conseils pour économiser de l’argent lors de vos déménagements : de l’emballage au transport

Déménager peut être une expérience excitante, mais cela peut aussi être coûteux si vous n'êtes pas bien préparé. Heureusement, il existe plusieurs moyens de...

Maîtriser la commande pushd sur Linux : astuces et applications

Travailler avec des fichiers et des répertoires est une tâche quotidienne pour de nombreux utilisateurs de Linux. Alors que plusieurs outils graphiques facilitent cette...

Comprendre Ko-fi et ses avantages pour les créateurs en ligne

Ko-fi est une plateforme de financement participatif qui permet aux créateurs de contenu, artistes et autres passionnés d'obtenir des dons de leurs fans ou...