Runtime broker sur Windows 10 : vos questions

Le processus Runtime Broker est généralement très discret et fonctionne en arrière-plan sur le système d’exploitation Windows. Si vous le remarquez, votre ordinateur rencontre probablement un souci. L’outil peut parfois augmenter son utilisation du processeur et de la mémoire vive, mais de manière ponctuelle. Dans le cas contraire, vous devrez effectuer un diagnostic pour identifier l’origine de l’anomalie. 

Runtime Broker : un virus ?

Runtime Broker : un virus ?
Photo by Michael Geiger on Unsplash

Certains utilisateurs pensent immédiatement à un virus en voyant le comportement de Runtime Broker sur Windows 10. En effet, le processus peut accaparer jusqu’à 100 % du CPU et plus de 1 Go de RAM dans certains cas. Un malware provoque souvent le même phénomène et est uniquement visible dans le gestionnaire de tâches. Vous pouvez seulement constater votre PC ralentir et finir bloqué. 

Cela dit, Runtime Broker est un élément natif de l’OS Windows. Il a été intégré au package du système d’exploitation depuis Windows 8. Ainsi, le programme est a priori sûr. Par ailleurs, vous ne devriez pas désinstaller ou désactiver manuellement cet outil pour préserver l’intégrité de votre système. 

Selon les spécialistes, runtimebroker.exe peut théoriquement se faire remplacer par l’exécutable de certains programmes malveillants. Toutefois, cette situation est assez peu probable avec les nombreux dispositifs de sécurité Windows pour les utilitaires, les extensions, etc. De plus, aucun virus n’a détourné ce processus système à ce jour. 

Pour être fixé, ouvrez le Gestionnaire de tâche via les touches Ctrl Maj Échap. Vous pouvez aussi utiliser Ctrl Alt Suppr et choisissez la ligne correspondante. Faites ensuite un clic droit sur Runtime Broker et sélectionnez Ouvrir l’emplacement du fichier. Le programme Windows est censé se trouver dans C: WindowsSystem32. Si ce n’est pas le cas, vous devrez supprimer un virus de votre PC.

Pourquoi Runtime Broker EXE plante ?

Pourquoi Runtime Broker EXE plante ?
Photo by Sigmund on Unsplash

Votre configuration système peut faire planter Runtime Broker sur Windows 10. En effet, ce processus sert à contrôler les autorisations des logiciels de l’UWP (Universal Windows Plateform). Il limite entre autres l’accès à votre géolocalisation, à votre caméra, à vos disques durs, etc. Souvent, les programmes malveillants réitèrent ces demandes de manière intempestive et entrainent un dysfonctionnement de votre PC. 

Une machine modeste plantera aussi si plusieurs logiciels réclament régulièrement ces accès, d’où l’importance de supprimer les applications inutiles sur Windows 10. Dans ce cas, Runtime Broker consommera davantage de ressources pour gérer ces requêtes et aura forcément un impact sur votre machine. Pensez par ailleurs à utiliser les services de mise à jour gratuite du Windows Store pour limiter les risques.

Runtime Broker peut également planter après l’installation de la dernière version de Windows. Dans ce cas, le système d’exploitation propose généralement des conseils et autres astuces à travers des notifications. Le processus runtimebroker.exe traite toutefois cette fonctionnalité comme des applications universelles. Il utilisera donc plus de CPU et de RAM durant la période suivant une migration ou une mise à jour importante. 

Afin d’y remédier, désactivez ces notifications. Elles sont d’ailleurs inutiles pour la plupart des utilisateurs de Windows. Pour ce faire, ouvrez les menus « Paramètres », « Système », puis « Notifications et actions ». Désactivez ensuite avec la bascule dédiée la fonction, « Obtenir des conseils, astuces et suggestions ». Cette opération permettra de moins solliciter Runtime Broker et votre PC portable. 

Comment arrêter Runtime Broker ?

Comment arrêter Runtime Broker ?
Photo by LAUREN GRAY on Unsplash

Habituellement, Runtime Broker sur Windows 10 utilise moins de 15 % de votre CPU et quelques mégaoctets de RAM. Sa consommation peut passer par des pics atteignant les 30 % lors de l’installation ou du lancement de certaines applications. Néanmoins, cette action reste tout à fait normale, selon le service support Windows. En revanche, des mesures s’imposent, si la situation persiste et empire. 

Votre ordinateur comporte une application problématique lorsque runtimebroker.exe se met à monopoliser votre processeur ou votre mémoire vive. Pour soulager votre système, lancez le gestionnaire de tâches et ouvrez « Processus ». Choisissez « Runtime Broker » sur la liste affichée, puis sélectionnez « Fin de tâche ». Vous devrez ensuite redémarrer votre PC avant de rechercher le logiciel en cause. 

Vous pouvez aussi désactiver le programme de manière permanente, si nécessaire. Toutefois, Runtime Broker fait partie intégrante du système de sécurité de Windows. Il permet en effet de bloquer les comportements suspects de certains logiciels. Vous devez donc bien choisir votre antivirus avant d’envisager la désactivation définitive du processus. Avec cette méthode, il faudra modifier la base de registre de Windows. Vous devez donc prévoir un plan de restauration du système au préalable. 

Après avoirs pris ces précautions, utilisez la combinaison Windows + R, tapez « regedit » sur le clavier, puis appuyez sur Entrée. Ensuite, cherchez le chemin : HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetServicesTimeBroker.

Enfin, double-cliquez sur la ligne Démarrer et remplacez les données de valeur par 4 (au lieu de 3). Fermez Regedit et redémarrez l’ordinateur pour valider ces changements.

Photo de couverture by Dollar Gill on Unsplash

Article en relation
Les derniers posts

Flex office : une nouvelle alternative au télétravail

Le monde du travail a beaucoup évolué depuis la crise pandémique du Covid-19, forçant les employés et les directions à trouver des alternatives hybrides....

Ordinateur portable : quelle configuration privilégier pour la mobilité et l’autonomie ?

Dans le monde hyperconnecté d'aujourd'hui, l'ordinateur portable est devenu un compagnon indispensable, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Avec l'évolution des modes...

Acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS : quelle marque choisir ?

Vous hésitez entre acheter un ordinateur portable MSI ou ASUS ? Plusieurs critères peuvent vous aider à faire votre choix. Les deux marques sont...